cotisations sociales 2017

Cotisation sociales des indépendants : quoi de neuf en 2017 ?

Les cotisations sociales des auto-entrepreneurs sont versées au RSI. Quels sont les changements survenus depuis 2017 ? Altéor Conseil & Juridique fait le point.

On dit d’un professionnel qui travaille à son compte qu’il est un travailleur indépendant. Si un travailleur indépendant peut être fiscalement considéré comme « assimilé-salarié », il ne bénéficie pas exactement du même traitement.

Maladie-maternité

Depuis le 1er janvier 2017, les travailleurs indépendants dont les revenus annuels sont inférieurs à 70 % du Plafond annuel de la sécurité sociale (Pass) 2017 (27.459,60 €) bénéficient d’un taux réduit de cotisations maladie-maternité, fixé entre 3 % et 6,5 %.

Cotisations vieillesse

Le taux de cotisation vieillesse de base et déplafonnée des travailleurs indépendants est calculé sur l’ensemble de leurs revenus. En 2017, ce taux est passé de 0,50 % à 0,60 %. Le taux de la cotisation vieillesse plafonnée (jusqu’à 39.228 € par an) est toujours fixé à 17,15 %.

Cotisations provisionnelles

Un décret devrait prochainement prévoir une assiette unique des cotisations provisionnelles des travailleurs indépendants, fixée à 19 %, pour ces deux années.

Le conseil d’Altéor Conseil & Juridique

Avez-vous bien calculé ce qu’implique votre régime d’indépendant ? Les experts d’Altéor Conseil & Juridique prennent en compte tous les paramètres et vous accompagnent dans votre prise de décisions. Contactez-les.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer